prix pose carrelage

Prix de la pose de votre carrelage

Le carrelage est l’un des revêtements de sol favori des Français.

En effet, cela se justifie non seulement par la multitude de références, de coloris, de dimensions,… disponibles aujourd’hui chez tous les fournisseurs de matériel mais aussi et surtout par sa facilité d’entretien.

La pose de carrelage reste tout de même une entreprise compliquée si vous êtes novices, nous ne vous conseillons que trop de passer par un artisan pour ce type de travaux.

Dans cet article nous allons vous apprendre tout ce que vous devez savoir sur le carrelage : les différentes manières de le poser, le coût de la matière, le coût de la main d’œuvre,… si bien qu’aucun point n’aura plus de secret pour vous.

Les différents carrelages et leurs tarifs

Lorsque vous allez vous lancer dans des projets de revêtements muraux ou de sols avec ce type de matériau la première chose que vous devrez prendre en considération sera le coût de ce dernier au m².

Dans notre article nous distinguerons les carrelages en trois groupes distincts :

Le grès qu’il soit cérame ou étiré : ce sont des carrelages très standards et par conséquent très courants. Ils sont choisis pour leur solidité et leur prix accessible à tous.

Vous devrez donc vous attendre à une fourchette de prix allant de 20 Euros à 12 Euros HT le m² pour ce type de produit. La variante principale du tarif sera surtout au niveau de la qualité du produit et des dimensions de dalles

La terre cuite : idéale dans une cuisine puisqu’elle est très résistante aux tâches ainsi qu’au passage fréquent, nous nous situons dans ce cas entre 40 euros et 80 euros HT le m2.

La faïence : n’est utilisée que pour les revêtements muraux du fait de sa légèreté et donc de sa fragilité. Elle sera idéale en tant que crédence dans votre cuisine ou comme revêtement mural de salle de bain. En fonction de la qualité de celle que vous choisirez il faudra compter entre 20 Euros et 120 euros HT le m2.

 

  • La tomette : très typique et rustique mais également solide c’est un matériau de très bonne qualité avec de bonnes vertus thermiques, vous la trouverez disponible entre 40 euros et 100 euros HT le m2.

L’ardoise : matériau traditionnellement utilisé pour les toitures il donnera du caché à votre intérieur en tant que revêtement de sol.  Son prix peut extrêmement varier entre 40 euros à passer 100 Euros du m².

Le granit : Pierre naturelle bien connue, elle est surtout réputée pour son accroche et sera idéale sur une terrasse extérieure par exemple. Son prix oscille entre 60 Euros et 150 Euros HT le m².

Le travertin : Quant à lui il vous sera facturé entre 30 euros et 60 euros HT le m2.

La pierre calcaire : très jolie par ses couleurs, elle nécessite un traitement particulier à cause de sa porosité qui la rendra fragile aux tâches, vous pourrez la trouver en magasin entre 40 euros  et 100 euros HT le m2.

Le marbre : en tant que plan de travail ou revêtement de sol offrant à votre intérieur un chic sans pareil ce matériau va vous être proposé en premier prix aux alentours de 40 euros HT le m² mais peut facilement dépasser les 200 euros HT le m2.

La mosaïque : parfait pour rendre votre intérieur original, elle vous sera facturée entre 15 euros et 60 euros HT le m2.

La pâte de verre: le plus souvent posée pour décorer une pièce, elle est très abordable, à partir de 10 Euros HT le m².

Le ciment : il se vend entre 60 euros et 150 euros HT le m2.

Le carrelage d’imitation : ce carrelage généralement en grés (cf. les carrelages de type céramique) imite comme son nom l’indique l’aspect de matériau comme le bois, le marbre,… son prix est identique à celui du carrelage en grès.

Comment choisir son carrelage ?

Il n’est pas chose aisée de choisir son carrelage ; En effet, votre choix sera dirigé par vos goûts en termes de design et d’esthétique mais aussi et surtout en fonction de la pièce concernée par la pose de ce revêtement.

Si vous craignez de vous tromper dans le choix du type de revêtement que vous allez poser les professionnels sont là pour vous aider.

En effet, vous pouvez demander l’avis de votre carreleur ou d’un décorateur d’intérieur, même encore vous renseigner sur les sites internet dédiés.

Le plus difficile étant fait une fois que vous aurez fait votre choix il ne vous restera plus qu’à décider du type de pose que vous voulez réaliser.

En effet, il y a plusieurs manière de poser du carrelage nous vous les exposons ci-dessous :

Comment choisir son carrelage ?

Il n’est pas chose aisée de choisir son carrelage ; En effet, votre choix sera dirigé par vos goûts en termes de design et d’esthétique mais aussi et surtout en fonction de la pièce concernée par la pose de ce revêtement.

Si vous craignez de vous tromper dans le choix du type de revêtement que vous allez poser les professionnels sont là pour vous aider. En effet, vous pouvez demander l’avis de votre carreleur ou d’un décorateur d’intérieur, même encore vous renseigner sur les sites internet dédiés.

Le plus difficile étant fait une fois que vous aurez fait votre choix il ne vous restera plus qu’à décider du type de pose que vous voulez réaliser.

En effet, il y a plusieurs manière de poser du carrelage nous vous les exposons ci-dessous :

Le Scellement du carrelage :

Cette technique représente plus de 80% des poses de carrelage. Elle est simple à mettre en œuvre puisqu’il suffit de poser les dalles de carrelages sur un mélange de sable de ciment et d’eau plus communément appelé mortier.

Le fait de procéder ainsi vous permet de faire une sorte de ragréage si votre sol n’est pas régulier.

Ce type de pose nécessite de faire appel à un professionnel car il s’agit d’une tâche compliquée à réaliser et qui nécessite de l’expérience et de la maîtrise. A noter que de manière générale les dalles mesurant plus de 40×40 cm ne peuvent pas être posée selon cette technique pour des raisons de réglementation et de tenue du carrelage. Si tout de fois vous décider de poser ce type de dalle selon cette méthode sachez que le professionnel peut vous refuser la garantie décennale, renseignez-vous bien !

Le Collage du carrelage :

Contrairement à la technique présentée précédemment, il faut utiliser un mortier colle pour cette méthode. Ses qualités mécaniques vous permettront ainsi de poser votre carrelage sur n’importe quel type de surface. Elle est très facile à réaliser et très pratique.

L’encliquetage du carrelage :

Une nouvelle génération de carrelage est arrivée sur le marché, le carrelage à encliquetage. Ce dernier se pose de la même manière qu’un parquet flottant et ne nécessite pas la pose de joint, ni l’utilisation de mortier.

Un carreleur professionnel combien ça coûte ?

Son tarif va dépendre du type de carrelage que vous allez poser ainsi que son prix ; en effet, la qualité des matériaux utilisés peut facilement faire monter votre devis. De plus, en fonction de la superficie à couvrir le temps d’intervention ne sera pas le même. A tout cela n’oubliez pas de rajouter les matériau de finitions comme le mortier, les joints, les plaintes,…

Le fait de passer par un professionnel peut représenter un budget conséquent mais n’oubliez pas les nombreux avantages que vous avez en passant par les artisans :

  • La garantie décennale
  • Une pose et des finitions de qualité
  • La maîtrise et l’expertise du professionnel,…

Quel est concrètement son prix au m² ?

Si vous prenez des matériaux de qualité avec un coût élevé comme de la mosaïque, du marbre,… il est préférable de faire appel à un professionnel pour éviter tout écueil comme la casse des carreaux ou la non tenue de la pose que vous aurez réalisée.

On comptera en moyenne entre 30 et 50 euros du m² pour la main d’œuvre de l’artisan.

Plus votre carrelage sera fragile ou complexe à poser plus la main d’œuvre sera élevée.

De qui se rapprocher pour poser du carrelage ?

Evidemment c’est vers un carreleur chevronné que vous devez vous tourner, si votre chantier est compliqué à mettre en œuvre il sera à même de vous apporter les solutions techniques et esthétiques dont vous avez besoin.

Pour conclure, vous trouverez ci-dessous tous les éléments à prendre en considération qui justifient le prix de la pose au m² :

  • La superficie à couvrir
  • Le coût et la qualité du matériau utilisé
  • La technique utilisée pour poser le carrelage
  • Le coût des matériaux nécessaires à la pose : joints, mortier,…
Estimer le prix de la pose de votre carrelage