radiateur inertie seche

Comment choisir son radiateur à inertie ?

Vous voyez votre facture d’électricité arriver tous les mois et avez marre de dépenser des sommes astronomiques ? Avez-vous envisagé de remplacer vos radiateurs électriques par des radiateurs à inertie ?

Mais l’inertie qu’est-ce que c’est ?

Pour les novices et pour parler simplement, l’inertie est un procédé par lequel la chaleur va être stockée puis diffusée dans une pièce de manière progressive.

Ainsi lorsque votre radiateur à inertie est coupé il va quand même rendre de la chaleur au sein de votre pièce. C’est ce principe qui vous permet de faire des économies d’électricité. En effet, le radiateur tourne d’avantages en étant en fonctionnement moins longtemps qu’un radiateur classique.

Il existe de type de radiateurs à inertie : l’inertie sèche et l’inertie fluide. On vous explique la différence tout de suite, suivez-nous.

Le principe de l’inertie sèche

Ce principe repose sur le fait que le support qui va servir à restituer la chaleur de manière progressive au sein de votre habitation sera composé d’un matériau solide : céramique, pierre volcanique, fonte,…

le système électrique est placé à l’intérieur du matériau utilisé afin de le faire chauffer lorsque le radiateur est allumé.

Une fois ce dernier coupé le matériau solide continue de rendre de la chaleur au sein de la pièce.

Comment faire son choix ?

Les performances et économies liées à ces deux types de radiateurs sont identiques. Les radiateur à inertie sèche sont beaucoup plus lourds que les radiateurs à inertie fluide.

De plus, ces derniers restituent une chaleur comparable à celle d’un chauffage central classique. A l’inverse de ce que la majorité des personnes pensent, les radiateurs électriques peuvent être économiques, la preuve dans cet article et en plus ils vous évitent de faire appel à un plombier pour les brancher et en plus aucun entretien n’est nécessaire.

Estimer le prix de votre radiateur à inertie sèche